:
:

 

 

À lire...

Découvrez nos nombreuses rubriques, remplies d'information utile pour améliorer votre bien-être :

›› Santé
›› Soins de la peau
›› Conseils et suggestions
›› Prospérité
›› Croissance personnelle
›› Histoires vécues

 

Retour à la rubrique santé

La caféine et la dépression,

quel lien ont-ils ?

 

Des événements peuvent bouleverser notre quotidien à n'importe quel moment de notre vie, néanmoins, nous y faisons face, trouvons les moyens de nous adapter, et si cela est nécessaire de changer. Mais la dépression reste l'événement majeur devant lequel nous restons le plus souvent impuissant.

 

Ce que nous ignorons la plupart du temps, c'est que certains aliments sont à redouter pour les effets pervers qu'ils provoquent. Prenons l'exemple du café. Saviez-vous que la caféine se trouve dans le chocolat, dans beaucoup de boissons comme les sodas et même dans certains médicaments ?

Certes, les effets bénéfiques de la caféine sont connus, comme de booster nos humeurs, nous redonner du punch. Toutefois, les effets pervers de cette même substance sont les risques cardiovasculaires, l'hypertension artérielle, l'insomnie et la dépression.

Mais ce n'est pas tout, la caféine une fois ingérée rend l'organisme dépendant de ses effets. Ce qui fait que le corps en réclame davantage et finit par s'intoxiquer.

Au contraire, le fait de provoquer un pic d’agitation dans notre corps nous fatigue d’autant après. Ce coup de fouet est donc pervers et ne nous permet pas de conserver une bonne qualité d’énergie. Si vous êtes dépendant, remplacez le café par du décaféiné et surtout, ne le sucrez pas, le sucre ne fera qu’augmenter l’effet de fatigue.

L'idéal serait donc de se défaire de la caféine. Quant à la consommation de chocolat, préférez le chocolat noir sans sucre.