:
:

 

 

À lire...

Découvrez nos nombreuses rubriques, remplies d'information utile pour améliorer votre bien-être :

›› Santé
›› Soins de la peau
›› Conseils et suggestions
›› Prospérité
›› Croissance personnelle
›› Histoires vécues

 

Retour à la rubrique santé


Les grands régimes et diètes populaires et leurs inconvénients

 

Le régime Atkins:

Le principe: couper les glucides, ce qui veut dire le pain, les pâtes, pomme de terre, légumes, fruits, le lait, les yogourts, le fromage. Par contre, on consomme sans problèmes les viandes, charcuteries, le poisson, les oeufs, l'huile et la margarine.

Les inconvénients: un régime sans glucide est un régime pauvre en vitamines puisque tous les légumes et fruits sont exclus. La fin de ce régime implique automatiquement une reprise de poids. Une belle contradiction: les aliments riches en glucides sont souvent la base de l'alimentation végétarienne et la proportion d'obèses chez les végétariens est beaucoup moins importante. Ce qui met vraiment en doute le fait que de supprimer les glucides fait maigrir à long terme.

 

La méthode Montignac

Ici il ne s'agit pas vraiment de régime ou de diète, mais plus d'une habitude alimentaire qui se déroule en 2 temps: l'amaigrissement et la stabilisation.

Le principe: on ne compte pas les calories et on ne fait pas de restriction de quantités, mais il faut opter pour des aliments riches en protéines et supprimer tous les aliments qui ont un indice glycémique plus élevé que 55. On peut boire un verre de vin par repas, mangez 3 repas par jour, mais il est défendu de grignoter entre les repas. Il faut éliminer les aliments riches en gras saturés et manger beaucoup de fibres.

Il n'y a pas vraiment de promesses faites sur la perte de poids des gens qui adhèrent à cette méthode, mais comme la méthode est plutôt saine et facile à gérer, en éliminant tous les aliments qui ont un trop haut taux de glycémie, la perte de poids est quasi garantie.

Les inconvénients: si on arrive à perdre du poids en suivante la méthode Montignac, il n'y a pas vraiment d'inconvénients autres que l'élimination de certains aliments dans notre alimentation comme: le riz blanc, le couscous, la pomme de terre, le maïs, la betterave, le raisin, l'ananas, le melon d'eau, les dattes, la plupart des pâtes blanches, la pizza, des pains comme le bagel, la baguette, le pain blanc entier et le pain de blé entier, le gruau, etc.

Un message des Diététistes du Canada:
Manger des aliments à faible indice glycémique peut entraîner une perte de poids à court terme, mais, selon les Diététistes du Canada, il faudrait faire de longues études pour obtenir des réponses plus justes sur le rôle d'un régime à base d'aliments à faible indice glycémique dans la prévention et le traitement de l'obésité. Tant les aliments à indice glycémique élevé que ceux dont l'indice glycémique est faible ont leur place dans une alimentation saine et équilibrée.

Le régime Weight Watchers

Avec un marketing très présent depuis les années 70, le régime Weight Watchers à fait plusieurs adaptent et ils avancent que plus de 25 millions de personnes ont maigri grâce à ce régime.

Le principe:
Un régime hypocalorique combiné à des réunions à chaque semaine pour faire le suivi des réussites ou échecs. Il n'y a rien d'interdit dans ce régime, mais tout y est limité.Les aliments sont classés en 3 catégories: les « verts »: fruits et légumes qui peuvent être mangé à volonté, les « oranges » où l'on retrouve les viandes, les poissons, le fromage, pain et céréales et les féculents, qui doivent être consommer tous les jours, mais selon des proportions préétablies. Le 3e groupe est les « rouges » c'est-à-dire dessert, chocolat, pâtisseries, charcuteries et vin et leur consommation doit être modérée et étaler sur une semaine.

Ce régime ne met pas du tout la santé en péril, on ne maigrit pas nécessairement très rapidement, car la moyenne de calories par jour se situe autour de 1440 et si on « pratique » ce régime suffisamment longtemps on peut arriver à changer ces habitudes alimentaires pour de bon et ainsi de ne pas reprendre le poids perdu. Les réunions à chaque semaine d'une durée d'environ 45 minutes pour la pesée sont aussi un incitatif intéressant pour ceux et celles qui ont de la difficulté à se motiver seule.

Les inconvénients:
C'est un régime qui à long terme revient assez dispendieux: la pesée coûte en moyenne 15$ par semaine, ensuite vous devez joindre un programme dont le coût varie de 60$ à plus de 200$ selon la durée et ce qu'il comporte. L'autre inconvénient est que le succès repose principalement sur les réunions qui sont essentiellement de la motivation, il faut donc être flexible pour incorporer ceci à notre horaire, car ce sont des heures fixes pour la rencontre. Finalement, ce qui est aussi un peu troublant c'est que c'est le même régime, le même programme pour tout le monde donc aucune personnalisation.


L'équipe d'Option Bien-Être recommande :